Notre Golfe

    Notre Golfe est un réseau d'innovation intersectoriel pour l'étude de l'environnement socio-écologique du golfe du Saint-Laurent.

    Rassemblant une vingtaine de chercheurs en sciences océaniques et sociales provenant d'universités et de centres de recherche du Québec, les membres possèdent une expertise variée touchant, entre autres, la sociologie, l'océanographie, l'anthropologie, les sciences de l'éducation, le droit et le développement régional.

    Leur objectif était de faire un état des connaissances sur le golfe du Saint-Laurent et d'élaborer et de mettre en oeuvre des projets de recherche interdisciplinaire ciblant des questions prioritaires en lien avec une éventuelle exploitation des hydrocarbures.


Livre sur l'état des connaissances du Saint-Laurent

Les membres du réseau Notre Golfe sont fiers de présenter le fruit de leur travaux et réflexions sur les questions prioritaires inhérentes au golfe du Saint-Laurent et à l'exploitation des hydrocarbures. Ce recueil d'informations objectives et factuelles est destiné aux lecteurs en recherche de solutions afin d'une part de brosser un portrait général pour enfin, faciliter la prise de décisions éclairées. Bonne lecture!

  Français Anglais *
Livre en ligne
Télécharger le livre

* Note : Les chapitres ont été traduits du français à l'anglais par un traducteur et non par les auteur(e)s.

Capsules vidéos

Ces capsules vidéos sont des segments d’entrevues réalisées par le cinéaste Guillaume Lévesque, en collaboration avec Cindy Grant et Dany Dumont, avec Pierre Le Fèvre et Gaston Déry. Tous deux engagés et passionnés par la mer et le Saint-Laurent, c’est avec une immense générosité qu’ils partagent avec nous un regard et une sagesse enracinés dans le Saint-Laurent et sculptés par des expériences singulières.

Pierre Le Fèvre, scaphandrier professionnel depuis plus de trente ans, partage sa grande expérience et nous fait part de son point de vue sur ce qui se passe dans le monde marin à l’ère du pétrole.

À 5 ans à la maternelle j’ai ouvert un livre,
j’ai vu un scaphandrier, comme dans Tintin,
et j’ai dit c’est ça que je veux faire.
Pierre Le Fèvre

Pierre LeFèvre est tombé dedans quand il était petit. Le métier de scaphandrier est pour lui une véritable passion dont il nous décrit quelques facettes.

Il en prend plus de temps pour ramener un plongeur de 160m de profondeur à la surface, qu’un astronaute de la Lune. Vivre en saturation pendant 28 jours a des effets notables sur l’organisme.

Plonger est le moyen de transport que Pierre utilise pour se rendre à son travail. Il y est à l’aise, parce qu’il a confiance en la technologie déployée et à toute une équipe qui le maintient en vie.

Pierre partage son point de vue empreint de lucidité à propos de l’industrie pétrolière, nourri par ses années d’expérience de travail immergé dans le milieu marin.

Pierre nous parle des rencontres inusitées qu’il a faite en se rendant au travail, et nous livre ses réflexions sur l’impact des opérations humaines sur la biodiversité marine.

Évaluer le risque n’est pas simple, ni évident. Garder la tête froide est probablement la meilleure attitude à adopter.

Pierre nous explique ce que ça pourrait impliquer que d’intervenir en cas de bris d’oléoduc dans l’estuaire du Saint-Laurent.

Entrer en relation avec la mer, le Saint-Laurent. C’est ce à quoi Pierre nous exhorte pour apprendre à connaître et à aimer notre environnement, notre golfe.

M. Gaston Déry, de la Société de protection et d’aménagement de l’île aux Pommes, présente son île, un joyau familial au coeur du Saint-Laurent.

Rapprochez-vous de la nature, elle ne ment jamais.
Grand-père de Gaston Déry

Gaston Déry nous présente l’île aux Pommes, sa localisation géographique et les particularités qui font de cette île un habitat naturel extraordinaire.

De caillou rocheux à paradis pour canards, Gaston Déry nous raconte comment la revitalisation du milieu a permis de faire de l’île aux Pommes ce qu’elle est aujourd’hui.

Produire et mettre en oeuvre un plan d’aménagement pour accélérer la régénération d’un milieu, c'est ce que Gaston Déry a entrepris de faire de cette île dont il a hérité.

La famille Déry, c’est cinq générations de gardiens de l’île aux Pommes.

Développer l’amour et le sentiment d’appartenance pour protéger et bien aménager l’île aux Pommes.

Projets interdisciplinaires concertés

Animation 3D du cycle annuel de l’évolution de la température de l’eau du Saint-Laurent et de l’épaisseur de la glace de mer

Observer la formation de la glace à l’hiver, la débâcle et la dérive des glaces au printemps.

On jase de Notre Golfe

Naturaliste canadien, été 2016

Québec Science, août-septembre 2016

NOS PARTENAIRES